Placements à l’étranger : un passeport vers plus de bénéfices

Investir à l’étranger n’est plus réservé qu’aux personnes fortunées. En France, beaucoup d’épargnants achètent un bien immobilier dans des pays étrangers.

Les Français sont de plus en plus nombreux à investir en dehors de l’hexagone. Diversification des placements, bénéfices plus élevés… On assiste à une véritable « démocratisation » du processus. Impôts locaux toujours plus lourds, hausse constante de la CSG, IFI, taxe sur les plus-values immobilières… boutent, hors de France, les investisseurs qui n’hésitent pas à se tourner vers des pays financièrement plus « attractifs ». Portugal, Maroc, Grèce… offrent, en effet, des opportunités intéressantes.

Quand on sait que le prix du m2 parisien avoisine les 1 000 €, investir dans l’immobilier à l’étranger permet d’accéder à des surfaces immobilières plus grandes. Sans compter que la qualité de service peut être supérieure et plus abordable. Ça fait réfléchir…