Loi Denormandie 2019 : un lifting « maison » avantageux !

Entrée en vigueur au 1er janvier, la loi Denormandie vient compléter le dispositif Pinel et permet la rénovation des logements vétustes des centres-villes français par le biais d’un programme de défiscalisation avantageux à destination des investisseurs.

Coup de neuf sur les centres-villes  

Ce programme s’adresse aux investisseurs qui souhaitent acheter un bien existant pour le mettre en location. À condition de respecter les plafonds de loyers et de ressources encadrés par cette loi et réaliser un montant de travaux représentant 25 % du total de l’opération et dans une limite maximale de 300 000 euros.

La loi Denormandie ambitionne d’améliorer la qualité du parc immobilier français et de répondre au besoin de logement de la population.

Les travaux de rénovations mentionnés devront :

– Soit améliorer la performance énergétique du logement d’au moins 30 % (20 % en habitat collectif)
– Soit représenter 2 types de travaux parmi lesquels : l’isolation des combles, le remplacement de chaudière, l’isolation des murs, l’isolation des fenêtres, le changement de production d’eau chaude.

Ces conditions remplies, les investisseurs pourront bénéficier d’avantages fiscaux jusqu’à 21 % du prix du bien acheté s’il est loué pendant 12 ans (18 % pour 9 ans et 12 % pour 6 ans).

Ce dispositif fonctionne dans les 222 villes réunies sous la convention « Cœurs de Ville » et dans toutes les communes ayant mis en place des opérations de revitalisation de leur territoire et que l’État souhaite accompagner.