La location meublée : les Français signent !

Un succès qui s’explique par l’allégement des modalités associées à la mise en place du bail mobilité fin 2018. Absence de dépôt de garantie et de coûts supplémentaires, praticité, souplesse, courte durée… font l’unanimité chez les étudiants et les professionnels en mobilité.

Véritable facilitateur du logement de courte durée, l’entrée en vigueur du bail mobilité en novembre 2018 est bel et bien responsable du nouvel engouement pour la location meublée. Une tendance à la hausse qui répond aux attentes des locataires et qui va de pair avec le phénomène croissant de la mobilité professionnelle. Affranchie des contraintes de la location meublée touristique de plus en plus réglementée, cette nouvelle offre a été adoptée par 24 % d’étudiants et 61 % des professionnels sur Paris au 2e trimestre 2019. Soit une augmentation correspondant de 2 et 5 points comparés au T2 2018.

Les autres motifs comme la séparation ou la relocation en cas de travaux enregistrent une baisse de 7 points (15 %).