Des taux stables, une durée en hausse

Alors que la durée d’emprunt s’allonge, les taux ont cessé d’évoluer. Une situation qui s’explique par à la flambée des prix de l’immobilier.

L’année 2019 a débuté dans la lignée du second semestre 2018, avec un taux moyen du crédit immobilier stable à 1,45 %. Une stabilité portée par la volonté des banques de s’opposer à l’augmentation des prix de l’immobilier et de parer à la baisse du soutien des dispositifs d’aide à la primo accession.

En termes de durée en revanche, la tendance demeure à la hausse pour atteindre 230 mois, soit plus de 19 ans désormais (contre 225 mois à fin 2018). Les dossiers impliquant des durées de 25 ans et plus représentent plus de 40 % du total. En cause : la hausse du coût d’un achat immobilier qui représente désormais 4,3 années de salaires… soit plus que l’année passée (4,2).