C’est l’hiver ! Pour isoler votre logement, bénéficier d’aides spécifiques !

Jeune femme avec bonnet, plaid et boisson chaude

Besoin d’améliorer l’isolation de votre logement ? Découvrez les aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement !

Selon vos besoins, les travaux d’isolation thermique peuvent coûter très cher. C’est aujourd’hui le principal poste de dépenses en matière de travaux d’aménagement des ménages français. Utiles au quotidien, ils permettent de diminuer les déperditions de chaleur, de vivre dans un environnement plus confortable, d’augmenter la valeur de votre bien et, dernier avantage mais pas des moindres, de réduire votre consommation énergétique. Votre facture d’électricité s’en ressentira ! Les économies réalisées après travaux peuvent être considérables.
Entrant dans le cadre de la transition énergétique imposée par la Loi Grenelle de l’environnement, le financement des travaux d’isolation est facilité par un certain nombre de subventions et d’aides octroyés par l’État et autres organismes.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Ce dispositif fiscal permet aux ménages de réduire leur impôt sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans leur habitation principale. Les contribuables, qu’ils soient imposables ou pas, peuvent en bénéficier. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

TVA à 5,5 %

Si vous rénovez votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %. Les travaux d’amélioration de la qualité énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt transition énergétique) des logements de plus de deux ans bénéficient du taux de TVA de 5,5 %.

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)

L’ANAH met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». L’agence peut octroyer à un propriétaire jusqu’à 50 % de subventions sur le montant des travaux à réaliser. Cette aide est néanmoins plafonnée.

Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Il est disponible jusqu’au 31 décembre 2018. Dépêchez-vous !

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE)

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie sous réserve qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).
En contrepartie des aides versées, les entreprises CEE obtiennent des certificats leur permettant d’attester auprès de l’État qu’elles ont bien rempli leur obligation d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie.

Le Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a décidé de reconduire et de renforcer le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie », lancé en février 2017 initialement pour une durée d’un an, jusqu’au 31 décembre 2020. L’objectif de ce dispositif est de permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides plus importantes.

Aides locales

Au niveau régional, des aides locales sont également disponibles et ce, conformément à la politique de proximité de l’Ademe. Pour en bénéficier, il est nécessaire de se renseigner auprès de sa localité.

Pour plus d’info, consultez ce site.

Retrouvez tous les conseils des experts UCI dans la rubrique Informez-vous.